Jean-Charles ARLIAUD Hypno-Praticien
Hypnose à Maubec et Avignon Montfavet

JEAN-CHARLES ARLIAUD EST SPÉCIALISÉ EN TRAITEMENT DES TROUBLES ET TRAUMATISMES PAR MOUVEMENTS OCCULAIRES

Traitement des troubles et traumatismes par mouvements occulaires

Je suis formé à la pratique du traitement des troubles et traumatismes par mouvements oculaires et taping, inspiré de la thérapie EMDR.

C’est une approche permettant la désensibilisation et de retraitement des informations faisant appel à la stimulation sensorielle par l’activation du cerveau émotionnel (hémisphère droit).

L’origine de cette méthode est découverte faite par une psychologue américaine Francine Shapiro.

Champ d’application :

Cette thérapie permet d’estomper les souffrances liées à des traumatismes du passé (deuils, viols, agressions, graves chocs émotionnels).

Cela fonctionne de la manière suivante,

Après avoir fait prendre conscience au sujet de « l’image traumatisante », de « la pensée négative associé », « des émotions » et de « leurs ressentis corporels » le praticien réactive les processus de retraitement « nettoyage » des informations qui se sont ancrées lors du trouble ou traumatisme.

Grâce au processus neurologique mis en marche par le mouvement des yeux, et ou par le taping, la stimulation passe alternativement de l’hémisphère droit (émotionnel) à l’hémisphère gauche (rationnel), le cerveau ainsi stimulé fait disparaître le marqueur émotionnel perturbant du passé. Une fois ce travail fait, il y a installation d’une pensée « dite positive » associé à l’image traumatisante.


L’événement, comme une image, n’est pas effacé mais c’est la croyance ou pensée négative qui induisait l’émotion perturbante pour le sujet qui disparaît. Les souvenirs qui étaient enregistrés avec une pensée négative dans le cerveau émotionnel sont comme "digérés" et perdent ainsi de leur intensité, remplacé par une croyance  ou pensée positive.


Ainsi le traitement des troubles et traumatismes par mouvements oculaires et taping permet de travailler non seulement sur les émotions perturbantes mais également sur les pensées négatives qui sont rattachées à ces troubles ou traumatismes.


Alors que le traumatisme a bloqué le processus de traitement de l’information, l’activation de l’hémisphère droit et de l’hémisphère gauche par des mouvements alternatifs des yeux ou en tapotant alternativement le coté droite et gauche du sujet relance le traitement de l’information permettant ainsi au mental du sujet de dépasser la phase traumatisante, d’en modifier sa perception et de mettre en place de nouvelles ressources. La personne n’est plus en souffrance quand elle repense à l’événement traumatisant.

 

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.